«

En-Marche.fr

‹ Retourner

Santé

La révolution de la prévention et l’accès à la santé pour tous.
Partagez Tweetez Envoyez


32-sante-hopital-medecins-emmanuel-macron

La révolution de la prévention et l’accès à la santé pour tous.

Alors que nous avons l’un des meilleurs systèmes de soins du monde, d’excellents chercheurs, des professionnels bien formés et une assurance maladie solidaire, les classements internationaux sont sans appel : aujourd’hui, pour vivre en bonne santé, il vaut mieux vivre en Grande-Bretagne, en Espagne ou à Singapour, qu’en France.

Pourquoi ? D’abord, parce que nous ne sommes pas bons pour prévenir la maladie et combattre les facteurs de risque que sont le tabagisme, l’alcoolisme, l’obésité, la sédentarité.

Ensuite, parce que les inégalités de santé entre les Français sont vives : un cadre vit encore 6 années de plus qu’un ouvrier !

 

DIAGNOSTIC


La santé constitue la priorité intime n°1 des 66 millions de Françaises et Français. Nous sommes tous un jour ou l’autre confrontés à la maladie, pour soi, pour un enfant, un parent, un proche.

La France présente en matière de santé une situation paradoxale faite d’excellence et d’inégalités profondes.

  • Le système de santé français présente plusieurs forces importantes
  • Une espérance de vie globalement élevée (85 ans pour les femmes)
  • Une bonne couverture des gros risques (l’assurance maladie obligatoire finance plus de 90% des dépenses hospitalières)
  • Dans le même temps, la France présente aussi plusieurs faiblesses et inégalités majeures en santé
  • Des taux de décès prématurés (avant 65 ans) très élevés (27% des décès masculins).
  • 80 000 décès par an (personnes entre 15 et 59 ans) du fait d’accidents, de suicides, des conséquences de l’alcoolisme et du tabagisme.
  • 50% de caries en plus pour les enfants d’agriculteurs que pour ceux des cadres.
  • Des inégalités d’accès géographique et financières majeures, en plus des difficultés d’information :
    • Des déserts médicaux.
    • Un taux de reste à charge élevé pour les soins audio, optique (24%) et dentaire (23%).
    • Des inégalités en matière d’information et de délais d’accès aux soins (>1 an pour consulter un pédopsychiatre dans certains territoires).
  • Notre système de santé doit évoluer vite et s’adapter profondément pour affronter 5 défis majeurs
  • Le défi épidémiologique, avec un vieillissement de la population, des maladies chroniques en forte hausse, une augmentation des cancers, les enjeux de santé au travail (accidents, burn out, etc.) et de santé environnementale (pollution, pesticides, perturbateurs endocriniens, etc.)
  • Le défi technologique, pour s'adapter à la médecine de demain.
  • Le défi écologique et environnemental, qui nous pousse à une approche globale de la santé (alimentation, logement, travail, conditions de vie…)
  • Le défi démocratique, pour un accès partagé à l’information sur la santé, les pathologies, l’offre comparée, dans la transparence et par l’évaluation.
  • Le défi économique, incontournable avec un périmètre de plus de 250 milliards de dépenses de santé.

 

PROPOSITIONS


L’enjeu en santé est aujourd’hui triple : il faut conduire la révolution de la prévention, accélérer la lutte contre les inégalités et améliorer encore l’efficacité du système 

  • Objectif 1 : Conduire la révolution de la prévention.

Aujourd’hui, les dépenses de notre système de santé sont focalisées sur le curatif, une fois que la maladie ou l’accident sont survenus.

Demain, nous investirons davantage pour prévenir plutôt que guérir.

« La prévention des facteurs de risques est un facteur de diminution des inégalités entre classes sociales et de diminution des dépenses globales de santé. »

– Comité Vélizy Viroflay Jouy – En Marche

  • Nous financerons des actions de prévention au titre des missions d’intérêt général dans les établissements de santé et des objectifs de performance pour tous les professionnels de santé libéraux.
  • Nous créerons un service sanitaire de 3 mois pour tous les étudiants en santé : dans ce cadre, 40 000 d’entre eux interviendront dans les écoles, les entreprises, pour des actions de prévention.

Ce site utilise des cookies — En savoir plusOK